Affût au renard

Hier matin, j’étais debout à 6h30, prêt à affronter les rigueurs de l’hiver 🙂
J’arrive sur place aux premières lueurs du jour, le vent est glacial, mais je suis bien habillé et je n’ai pas froid ! J’observe un peu les environs aux jumelles, tout est calme, je décide de m’installer en lisière de bois, près de l’endroit où j’avais aperçu un beau renard la semaine dernière.

Champagne - 2015

Le soleil se lève, la lune disparaît derrière les arbres d’en face, et c’est toujours aussi calme… J’aperçois une buse qui chasse au loin. Le temps passe, ça fait déjà plus d’une heure que je suis en affût et rien, pas le moindre mouvement, tout est désert !
Soudain, un chevreuil sort du bois, loin, trop loin et il ne reste que quelques instants avant de retourner à l’abri des pins. Raté !

J’allais quitter les lieux quand tout à coup, le voilà, c’est bien lui !
Trop loin, mais sous une belle lumière, il traverse rapidement le champ, je déclenche plusieurs fois, et il est déjà passé ! J’ai l’impression qu’il joue avec moi, il ne passe jamais 2 fois de suite au même endroit, mais je suis bien content de l’avoir eu, si beau sous ce soleil hivernal.
Encore un peu de patience et qui sait, il sortira peut-être du bois là où je l’attends la prochaine fois 😉

La suite de la matinée fût calme, plusieurs chevreuils en lisière de bois, une buse difficile à approcher, et quelques coups de fusil au loin…